aux Origines du Père Noël en France

*Un ancien secrétaire français du Père Noël, reprend son histoire, toute récente…

Capture d’écran 2018-12-24 à 18

 

"Cher Père Noël ! Un siècle de lettres au Père Noël"  de Jean-Pierre Guéno, historien, ancien secrétaire du Père Noël.

-entrevue sur RTL  en décembre 2018 : 6mn

 

 

Posté par divaguer à 18:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


Monde Féminin de Noël

*Des billets sur Noël ont été faits dans ce blog sous plusieurs angles. Cette année, en voici un autre, pas nouveau, bien exploités par les média et boîtes de prod amerlines : le monde des fêtes de fin d'année !

 

Capture d’écran 2017-12-23 à 20                                            Capture d’écran 2017-12-23 à 20                           Capture d’écran 2017-12-23 à 20

•st-Nicolas lorrain dans une église du Lancashire    • Père Noël reconstitué en Finlande    •Père Fouettard p-ê de Belfort

•Van-Gennep remarque que certaines régions font commencer le cycle de Noël° après ste-Catherine (25 novembre). Succède une série de fêtes : st.Nicolas, le Père-Noël, le Père-Janvier et le Père Fouettard, les Rois-Mages/Roi du Carnaval, sans parler du petit Jésus. Tout ce monde masculin scande les semaines : sont-ils des héros ? des surhommes ? des références patriarcales ? Ou sont-ils les pendants d'une société gérée moralement par des femmes ?

Certes les femmes dans l'Europe Occidentale n'ont que rarement le pouvoir ou la puissance. Mais elles officient en coulisses ou ont des manières bien à elles de se brancher dans les sphères dirigeantes. Les figures masculines ressortent-elles comme l'apothéose de l'année gouvernée par les mâles ou compensent-elles une apparence de pouvoir qui n'est pas si solide ?

 

Capture d’écran 2017-12-23 à 19

figure de Freia - origine recherchée -

 

Samhain/Samoïn et Beltaine qui marquent les deux temps forts de l'année païenne européenne sont des figures masculines. Les dieux germaniques connus ou retenus sont essentiellement masculins, en dehors de Freia/Freyja (figure entre autres du printemps et de la fertilité). La société était-elle fortement matriarcale ou dominée socialement par les femmes et les dieux compensaient-ils / complètaient-ils dans l'au-delà cette tendance ? ou les mondes terrestre et mythique leur appartenaient-ils ?

De ce côté la liste des saints chrétiens fait la part belle aux femmes : il y en a pour tous les pays ou toutes les langues ! Elles constituent bien une référence sociale et mythique.

L'irruption de la notion de Mère-Noël semble étrangère à nos sociétés et plutot un produit amerlin issu de réflexions contemporaines et non de tradition : c'est à dire plutot une construction intellectuelle. En avons-nous besoin ?

Pour ce jour pas de réponse, seulement des pistes de cogitation…

°le Folklore Français - Cycle des Douze Jours : de Noël aux Rois" de Arnold Van Gennep éd Robert Laffond 1988 pp 2308 (in chapitre-VII §1 observations générales)

 

 

 

 

Posté par divaguer à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Samhain/Samoïn

*Quand va-t-on utiliser les noms d'origine du 1° novembre ?

•Le 1°novembre est une vieille fête européenne qui marque le début de la saison froide. Il a été christianisé en "Tous les Saints" au VIII°siècle.

"À Rome, cette Tous Saints existait certainement dès le Ve siècle. Elle est déplacée une première fois à la date du 13 mai en l'an 610, par le pape Boniface-IV. Ce jour là, il fait transporter dans l'ancien temple païen du Panthéon toutes les reliques des martyrs des catacombes romaines. Le Panthéon devient l'église "Sainte-Marie et des Martyrs".

Un siècle plus tard, cette fête est transférée définitivement au 1er novembre par le pape Grégoire-III, qui dédicaça en ce jour une chapelle de Saint-Pierre de Rome en l'honneur de tous les saints." extrait de Croire de la Croix 

•Pour la contreverse lire un article du Nouvel-Obs de 2012

Capture d’écran 2017-10-29 à 20

les fêtes du calendrier celtique (les illustrations sont fantaisistes)

 

 

Posté par divaguer à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 mai 2014

Saints de Glace

"Cette année 2014, les Saints de Glace s'inscrivent dans le début de la Lune-Roussse !"

Mots étranges qui ne recouvrent plus aucune réalité pour une population à plus de 80% urbaine… Même les grand-parents des jeunes ne sauraient expliquer ses mots mystérieux…

La Lune-Rousse est celle qui suit la lune de Pâques. Pendant cette lune les températures nocturnes ont tendance à baisser et cela fait roussir les nouvelles pousses ou les jeunes feuilles. D'où son nom.

Les Saints de Glace, st-Servais/Gervais, st-Mamère et st-Pancrace étaient des dates froides dans une saison déjà avancée, les 11,12, 13 mai. Mais ces saints n'apparaissent même plus dans nos calendriers encore catholiques…  Ils ont laissé leur place à ste-Estelle, st-Achille, ste-Rolande : plus courants ?

les Saints de Glace  (saint Servais, saint Mamert, et saint Pancrace)
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/agenda/1011-fete-saints-glace.php#JMwZ6zAlh3UeWRx4.99
les Saints de Glace  (saint Servais, saint Mamert, et saint Pancrace)
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/agenda/1011-fete-saints-glace.php#JMwZ6zAlh3UeWRx4.99

Posté par divaguer à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 mars 2014

buzz, buzz, buzz, zz

Je propose de laisser l'expression "faire le buzz" pour "faire monter la mayonnaise", c'est plus parlant et plus français !

Posté par divaguer à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 février 2014

F.B.I.

Que veut dire FBI en français ?

Fausse Bonne Idée !

Posté par divaguer à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

24 décembre 2013

Noël

Noël : nous avons la seule langue européenne avec ce mot. Les Allemands font référence à la nuit et sa veillée, les Anglais à la Messe du Christ, les Romans à la nativité.

Noël paraît associé à la nativité comme en témoigne l'étymologie du terme qui le désigne dans les différentes langues romanes : italien et corse, Natale, en espagnol Natividad, Nadal en catalan et aragonais, et en portugais Natal.

•1°hypothèse commune : "Ce mot n'apparaît nulle part dans les évangiles et n'apparaît dans notre langue [écrite] qu'en 1175. Le mot vient de l'expression latine « dies natalis » (jour de naissance) employée le jour où les Chrétiens célèbrent la naissance du Christ [à cette époque].
L'autre hypothèse laisse entendre que Noël viendrait de l'assemblage de 2 mots gaulois utilisés pour désigner la renaissance du soleil au solstice d'hiver : noio = nouveau (en breton contemporain : neuez) + hel = soleil (en breton contemporain : hed). [On retrouve les mêmes racines] en grec : nouveau = neos + helios = soleil". explique un site qui ne croit pas au passage linguistique de Natalis dies à Noël.
•Cette fête avait lieu le jour du solstice d'hiver : c'est en effet à partir de cette date que les jours se rallongent : le soleil renaît...
Cette année, le solstice d'hiver a lieu le 21 décembre 2013, à 18 h 11 (heure de France, ou 17 h 11 GMT). C'est à cette minute que commence l'hiver.

Noël, c'est à l'origine la fête du soleil : "rendons gloire au Soleil qui nous donne chaque jour la lumière et sans lequel nous ne pouvons vivre !" lance lexilogos .

•On retrouve quelques autres expressions dans certaines publications (comme celle qui le voit dériver du latin vulgaire *novella, « noël » était au Moyen Âge le cri de joie poussé par le peuple à l'arrivée d'un heureux événement). dit wikipedia

Il paraît plus aisé de passer de nouvel à Noël qu'avec natalis de finir à notre mot.

PS : Littré ne dit mot sur le sujet…

Posté par divaguer à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2013

4/12 mai 2013

La semaine des trois weekends !

mai_2013_3WE

 

Et dans nombre d'organismes, le lendemain des jours fériés fut encore férié !!

Posté par divaguer à 22:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

14 décembre 2012

philosopher

Mon voisin essaie d'être philosophe et moi j'essaie de le suivre…
Sa dernière pensée est : "La vérité de rien, ça n'existe pas ; donc (j'ai déjà oublié la suite)… "
Si vous êtes capable de suivre ce raisonnement ou de retrouver la suite, voire même de m'expliquer, n'hésitez pas, éclairez nous !
 
 
 

Posté par divaguer à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,