Histoires de Chats

Petites Histoires de Pachyderme

Perché n'était pas le seul chat du voisinage. S'il passait beaucoup de temps chez Pachyderme, il restait aussi dans les cours de l'immeuble. Il y avait des bosquets d'arbutes, des arbres, des plantes basses, de l'herbe… un environnement diversifié et protègé par un haut mur clos. On pouvait sortir dans la rue, par le nouvel immeuble à porche. Autrefois tout était clos.

Derrière une partie du mur, il y avait un square carré ! De la pelouse, des arbres, des arbustes floraux, des jeux d'enfants, et des tas de gens qui s'asseyaient au fur et à mesure des heures du jour et de la nuit.

Dans une villa mitoyenne, il y avait deux chiens, peu aimables : à ne pas fréquenter. En marchant sur le mur Perché et les autres chats surplombaient les mini-cours des appartements du rez-chaussée de derrière. Ils y voyaient aussi ce qui se passait dans les pièces. Ils allaient chez certains des quatre-vingt voisins de l'immeuble : ceux du rez-chaussée. Ils savaient donc beaucoup d'histoires…

Perché dominait tout son monde, en chef. Il mettait tous les nouveaux félins au pli. Il éduquait les jeunes, frayait avec les femelles, chassait certains mâles par des effets de gorge rauques et puissants. Ses poils se hérissaient alors, il ne dédaignait pas la bagarre agressive si l'interlocuteur était rétif ou récidiviste. Avec les autres il échangeait les nouvelles sur les tuteurs, les enfants et les autres habitants.

Avec les humains, il était agréable, poli et sociable. Il entrait dans certains appartements, se lovait sur un fauteuil, pouvait y passer quelques heures, endormi, voire les oreilles dressées aux bruits et aux conversations. Puis il réclamait une caresse et demandait à sortir. Il faisait alors le tour de son périmètre. Quand il sentait quelque creux à l'estomac, il rentrait chez Pachyderme où une gamelle de bonbons pour chats l'attendait en permanence. Cela l'aidait à attendre les repas prévus.

Les soirs Pachyderme et Perché se racontaient leur journée.…

à suivre…
© = texte soumis à copyrigh 

Posté par divaguer à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


27 novembre 2018

Toussaint (2)

Petites Histoires chez Pachyderme

Chez la Jardinère, tout était différent en cette Toussaint.
Le pyracantha commençait à produire ses fruits ocres, les asters mauves, bleues, roses, blanches fleurissaient et avec la sècheresse il fallait encore arroser. Les belles de nuit embaumaient les soirs grâce à l'été tardif. Le kerhia à pompons jaunes s'extasiait. Les soucis poursuivaient leur fleuraison et les étamines roses des orpins arrivaient déjà. Les chrysanthèmes couleur fauve étaient prêtes.
Habillée de orange, de doré ou de tabac, elle paradait dans les vêtements d'été achétés aux dernières soldes. Elle en profitait comme en pleine saison. De ses fenêtres ouvertes passaient de la musique de jazz, comme si c'était la fête… De sa fenêtre du rez-chaussée, elle attendait le retour des travailleurs le soir pour les saluer. Parfois elle entamait la conversation et cette sociabilité éclairait sa soirée.


Chez la Godiche, rien de tel : rien ne fleurissait : tout était en feuilles et en verdure. Déjà bien qu'elle eût des plantes. Les autres voisins ne s'embarrassaient ni en plantation ni en fleurissement. Et pourtant elle s'en occupait… Elle avait mis des plantes décoratives dans l'escalier pour que cela fît laboratoire, vu les couleurs fades des parties communes.
Elle s'habillait en fonction des saisons, en automne elle en était au rouille et au vert-cyprès. En décembre elle passait au rouge, au rouge et vert foncé. Cela correspondait à son humeur saisonnal…
Elle était plutot taciturne, bien que s'astraignant par politesse à être loquace avec qui elle connaissait. Les histoires des autres la barbaient autant que les siennes. Elle vivait seule pour éviter les mesquineries des autres qu'ils soient proches, intimes ou voisins.

 à suivre…
© = texte soumis à copyrig

Posté par divaguer à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :