Petites Histoires de Pachyderme

Avant sa maladie, l'Anti-Poufiasse avait un emploi du temps bien organisé.

Le mardi elle faisait le repassage le matin et allait dans une association l'après-midi, le mercredi elle allait voir ses copines, le jeudi elle allait se promener, le vendredi elle faisait ses courses, le samedi elle faisait le ménage, puis sortait avec des amis, le dimanche elle invitait… le lundi elle rangeait, nettoyait et faisait la lessive.

Lui proposer une sortie le mardi était voué à l'échec, car elle était déjà occupée. Si elle était malade le vendredi, elle cherchait quelqu'un pour lui faire ses courses, si on lui proposait de passer la voir un vendredi, cela ne se faisait pas.

À 17h30 au plus tard, elle était chez elle. Elle regardait alors un jeu à la télévision. Le matin, elle mettait la radio, une station populaire où l'on râlait beaucoup et où on avait un avis sur tout… Elle s'en gavait hochant la tête d'approbation à chaque intervention. Elle n'analysait pas, elle ne comparaît pas : elle s'imbibait et se confortait.

Entre ses activités, elle surveillait les allées et venues dans l'immeuble, dans la rue. Écoutant, épiant, passant la tête par la fenêtre. On ne sait pas si elle notait ou si elle mémorisait… ou si elle oubliait vite et reconstituait !

Quand elle rencontrait Dragon-4° ou que celle-ci frappait à sa porte, elle faisait son rapport : qui était sorti avec qui, qui était allé chez qui, qui recevait des visites régulières : "qui faisait quoi". L'autre était très satisfaite, car elle tenait son monde droit ; elle en avait certains à l'œil…

 

à suivre…

  © = texte soumis à copyrigh